Materiautheque·Non classé

Du 1er au 5 avril, le collège de la Rochette s’active…

   Sous les ordres des architectes, les élèves mesurent, s’alignent, tracent et voilà comment notre cour devient une carte géante ! Après les difficultés que nous avons rencontré avec les pochoirs, un passage à la bombe de peinture permet au Gelon et aux villages de prendre forme .  Cette carte sera utilisée pour notre performance : chaque élève se rendra sur son village (qui aura été dessiné dans la cour) avec une feuille de couleur sur la tête.Un drone survolera la carte vivante et prendra des photos. 

La matériauthèque ( une bibliothèque de matériaux) a été construite grâce aux élèves qui ont chacun, apporté des échantillons ( briques, isolants, carrelage… ). Des élèves volontaires ont construit l’armature en bois, d’autres des boîtes en carton et les architectes ont sélectionné des matériaux. On trouve dans cette matériauthèque des éléments qui représentent notre environnement.

Pour la ressourcerie les élèves devaient apporter des bouteilles en plastique ou des canettes pour pouvoir, par la suite, travailler avec. Pendant un atelier, les élèves ont utilisé les bouteilles apportées au paravent . Ils ont mesuré, dessiné puis créé des installations temporaires visant à améliorer le quotidien des collégiens.

Emma et Mahaut, élèves-journalistes du collège du Val Gelon

La permanence

Le grand final se prépare!

Le collectif MoRoCo commence sa dernière semaine de résidence dans le collège de La Rochette. On se prépare pour le grand final du vendredi 5 avril qui commencera dans la cour à 13h45 par une performance réalisée par les élèves! En attendant on réfléchit à des installations dans différents lieux du collège qui utiliseront les matériaux de la ressourcerie, et on termine la matériauthèque! D’autres évènements inattendus permettront aux visiteurs de découvrir le travail des élèves du collège Val Gelon.

Non classé

Atelier Fenêtre imaginaire

L’atelier a permis aux élèves d’expérimenter la notion de cadrage à travers des fenêtres imaginaires. Afin que chaque élève aiguise son regard sur l’environnement visible depuis les espaces du collège, les architectes de MoRoCo leur ont demandé de cadrer avec une fenêtre imaginaire, pouvant être celle d’un bâtiment, un point de vue. Toute la classe est partie en exploration dans les espaces du collège. Une fois le point de vue choisi, observé et dessiné, les élèves sont rentrés en classe. Ils ont échangé leur dessin avec leur voisin. Face à ce nouveau dessin inconnu, ils ont du ouvrir une fenêtre en la découpant et dessiner le paysage derrière.

La permanence

Deux collèges, deux permanences, une résidence…

Les deux permanences architecturales ont été installées en février dans les collèges du Val Gelon et de Pierre et Marie Curie. Dans chaque permanence on retrouve le mobilier en construction durant la résidence soit le mur collaboratif, la ressourcerie et la matériauthèque . La permanence a été pendant une semaine un lieu de vie, un lieu de dépôt et de collecte, un lieu de débat, un lieu d’échange sur l’architecture et un lieu de réunion. Elles ont accueilli plusieurs ateliers et continueront à vivre toutes les deux jusqu’à la fin de la résidence . Lors de la dernière semaine les réflexions architecturales entamées dans la permanence iront contaminer d’autre lieux du collège, on utilisera les savoirs accumulés pour les restituer lors du temps final.

Les matériaux

L’atelier « l’empreinte des lieux »

Nous, les élèves de 4°E avons participé a un atelier avec les architectes de l’association MOROCO. Cet atelier
s’appelle « l’empreinte des lieux ». Ils nous ont fait découvrir les différentes matières qui constituent notre collège. Cette
atelier consistait à dessiner un point de vue du collège. Il fallait ensuite faire les empreintes des différentes matières
observées sur ce point de vue. Nous échangions ensuite nos observations avec un autre groupe. Nous devions rechercher en fonction des matières et du dessin, le point de vue. Nous nous sommes bien amusés .
Merci!
Charlyne et Lucie, 4°E du collège de Montmélian

Non classé

On commence demain à La Rochette!

Les architectes de MoRoCo se sont installés cet après-midi au collège du Val-Gelon . Ils commenceront les ateliers demain le 14 février, avec une inauguration haute en couleur.

L’inauguration :

Ce jeudi 14 février, dans l’atrium du Collège du Val Gelon Samya, Alexandre, Pascal, Mme Goix (Profeseure d’Art Plastique), Mr Blaise et Mme Baudère (principal et adjoint) ont inauguré la résidence MoRoCo. Les élèves ainsi que les trois architectes vont travaillé durant plusieurs mois autour d’ateliers dans la permanence d’architecture. Chaque élève du collège a donc été sollicité pour ramener des matériaux.

Charlotte Orsati, élève du collège du Val Gelon.

Materiautheque

Le métier d’architecte

Un architecte peut travailler avec plusieurs personnes, comme un maçon, un menuisier, un électricien, un plombier… Il dessine des plans puis peut aider à en construire le contenu. Dans un bureau d’architecte, on trouve un meuble où est classé des matériaux par couleur, texture, forme… Ce meuble s’appelle une « matériauthèque » Les architectes peuvent donc rechercher plus facilement avec quels matériaux ils vont pouvoir construire leurs plans.

Ce n’est pas toujours facile car en fonction des régions ou des pays, il n’y a pas les mêmes matériaux que l’on trouve près de chez nous.

PAVIS Casssandra

Les matériaux

Atelier le « tamis de l’archéologue »

Le 11 février 2019….Dans le cadre du projet MOROCO (MOntmélian ,la ROchette COllectifs), la Permanence nous a ouvert ses portes. Pour une activité, dans laquelle nous avons parlé des différents matériaux que chaque élève avait apporté. Puis nous avons fait trois groupes. Chacun d’eux devait classer les matériaux par thème (texture,forme et couleur). L’après-midi, nous sommes retournés à la Permanence pour essayer de ranger des objets dans une matériauthèque en fonction de la couleur et de la forme.

Evreux Elina, 6ème C, Collège Pierre et Marie Curie, Montmélian